Tabac

Le trafic de cigarettes a explosé, boosté par la hausse des prix. La France fait partie des pays les plus concernés en raison de sa politique fiscale sur les cigarettes. Le prix élevé d’un paquet fait de la France un pays de choix pour les contrebandiers et contrefacteurs. Toutes les marques sont concernées par cet afflux. Les sites proposants des cigarettes « pas chers » pullulent sur la toile.

Cigarette

De nombreuses saisies

La contrefaçon et contrebande de tabac est en progression constante. Ce sont d’ailleurs les marchandises les plus saisies par les douaniers. Les cigarettes représentent 31% du total des marchandises saisies. Ce chiffre souligne l’importance du trafic. Les contrebandiers et contrefacteurs tentent par tous les moyens d’envoyer des cigarettes vers la France car ils trouvent facilement des acheteurs sur place.

Une étude qui révèle de nombreuses formes de trafic

En 2012, l’étude KPMG indique qu’il y aurait en circulation 65,5 milliard de cigarettes illicites dans l’Union Européenne, ce qui représente 11,1% de la consommation totale de cigarettes et une perte fiscale de 12,5 milliards d’euros pour les Etats membres. Parmi les produits illégaux vendus on peut faire état de plusieurs sortes de cigarettes illicites.

Cigarettes contrefaites

Ce sont des cigarettes qui n’ont pas été produites par la marque. Ce sont des réseaux, le plus souvent criminelles, qui les produisent de manière illicites. Ce sont des copies, qui ont le même emballage que les paquets « officiels », et sont produites par des organisations criminelles et en aucun cas par le fabricant.

Cigarettes de contrebande

Ce sont des cigarettes vendues dans des réseaux parallèles, qu’on nomme communément marché noir, et ne s’acquittant pas de droits de douane et taxes. En raison des restrictions réglementaires et fiscales, le prix des cigarettes vendues par les réseaux agrées sont élevés. C’est pourquoi le trafic de cigarettes est un marché lucratif pour les contrebandiers.

Illicit whites

C’est un type de contrebande. Les cigarettes sont introduites dans le pays où elles ne sont ni référencés ni homologués en France. Ce sont des marques produites à l’extérieur de l’Union Européenne pour ces pays et qui par la suite sont importées illégalement dans l’Union Européenne dans le but d’être revendues.

Non Domestic Cigarettes (ou cigarettes étrangères)

Cigarettes qui n’étaient pas destinées à être vendues sur le marché où elles sont consommées. Ces cigarettes ne sont considérées légales que si elles respectent les quantités autorisées, préalablement fixée par le législateur.

Toujours selon l’étude, un paquet de cigarettes sur cinq ne serait pas acheté dans un bureau de tabac français. Près de 15,8% des cigarettes consommées en France proviendraient de la contrebande ou contrefaçon, et la consommation de contrefaçon est n’est pas sans risque. Philip Morris a fait savoir que des analyses pratiquées ont mise en évidence la présence de polystyrène, du plastique fondu ainsi que des excréments d’animaux dans des cigarettes contrefaites.