Electronique grand public

L’ensemble des produits électriques, de l’informatique aux téléviseurs, sont victimes de la contrefaçon. Avec l’avènement d’internet, il est simple comme un clic de s’offrir du matériel électronique. Il suffit d’écrire le nom du produit sur un moteur de recherche pour accéder à de nombreuses sources marchandes. Le choix se porte sur la meilleure offre, celle proposant des articles à prix plus faibles.

La contrefaçon : des accidents domestiques plus fréquents

La commission internationale sur les produits électrotechniques (IEC), a conduit une étude, indiquant que les produits électriques seraient arrivés au 2ème rang des produits les plus contrefaits. Bien qu’ils puissent avoir des finitions approximatives, beaucoup de produits ne sont pas détectés au moment de l’achat. Le danger est grand car les composants utilisés sont de mauvaise qualité et l’assemblage incomplet. La sécurité du consommateur peut être alors mise à mal. De nombreuses personnes en ont fait les frais : blessures physiques, incendies et décès causés par une contrefaçon. Les incidents alertent bien trop tard des risques et dangers liés aux produits contrefaits.

Ces contrefaçons ne sont pas sans risques. Les grandes marques veillent au respect des normes de fabrication et d’utilisation. Ce n’est pas le cas des fabricants de contrefaçons qui après avoir pillé l’identité de la marque mettent à disposition des produits à risques. Ils peuvent provoquer des incendies, des chocs électriques et des explosions. Ces accidents peuvent coûter la vie à des personnes et causer des dommages matériels graves.

Types d'appareils électroniques contrefaits

Composants informatiques (moniteurs, boîtiers, disques durs), matériel informatique, webcams, dispositifs de commande à distance, téléphones portables, téléviseurs, lecteurs CD et DVD, haut-parleurs, caméras, casques, adaptateurs USB, rasoirs, sèche-cheveux, fers à repasser, mélangeurs, autocuiseurs, bouilloires, friteuses, appareils d’éclairage, détecteurs de fumée, horloges.