Contrefaçon

La contrefaçon représente 3 grandes menaces sur les entreprises, sur les pouvoirs publics, et sur les personnes. Le Comité national anti-contrefaçon estime, en effet, que le faux est responsable de la perte de 30 000 à 40 000 emplois et d’un manque à gagner de 6 milliards, pour l’économie française.

La contrefaçon représente une menace forte sur la compétitivité des entreprises, et plus globalement sur les finances mondiales à hauteur de 500 à 1000 milliards de dollars selon les sources. L’entreprise victime de contrefaçons peut subir une perte de chiffre d’affaire, un pillage de son savoir-faire, ou une perte d’image. Ces menaces peuvent constituer un frein important à son développement.

Pour Elisabeth Ponsolle-des-Portes du Comité Colbert, « la contrefaçon est liée à la criminalité organisée, aux trafics d’armes, de drogue. Acheter un faux sac est beaucoup plus grave qu’il n’y paraît ». Elle alimente des organisations criminelles qui représentent un risque élevé sur la sécurité des pays concernés. Au-delà de la perte fiscale pour les états, ce phénomène favorise le développement et l’enrichissement d’organisations mafieuses, ou terroristes. L’ONUDC (Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime) s’efforce de sensibiliser les populations en communiquant sur le thème « Contrefaçon : Ne soutenez pas le crime organisé ». Ces organisations ont également peu de scrupules à exploiter des populations pauvres, ou des enfants qui représentent une main d’œuvre bon marché et plus malléable.

Dès lors où l’identité propre de la marque est copiée, il y a contrefaçon. La propriété intellectuelle de la marque ne s’exprime pas seulement par un symbole ou nom de marque, elle rassemble le tout à un ensemble comme le savoir-faire, la forme et découpe du produit, c’est-à-dire tout ce qui rend la marque unique.

Enfin, la contrefaçon s’étant diversifiée sur des secteurs comme les pièces automobiles, les médicaments, les produits cosmétiques, le bâtiment, ou encore les jouets, elle fait peser un risque très important sur la santé et la sécurité des consommateurs.

Les contrefaçons sont donc une menace importante, et grandissante, pour les entreprises, les états, et les consommateurs. Dans ce contexte d’urgence, Webdrone se positionne auprès de l’ensemble des acteurs désireux de lutter contre ce phénomène grâce à la mise au point d’une plateforme automatisée de détection des ventes de contrefaçons sur Internet (réseaux sociaux, plateformes marchandes, sites marchand, petites annonces, forums …), et grâce à son service expert d’investigation sur les réseaux.

Répliques

Internet regorge de répliques de montres, de sacs, de lunettes ou autres accessoires de mode. Il s’agit de copies (ou « réplicas ») non autorisées de produits protégés. La présence de ce type de produits non autorisés fait peser une menace autant pour les détenteurs des droits sur les produits originaux que pour leurs distributeurs officiels. En plus de peser sur le chiffre d’affaire des ayants droit, ce phénomène dégrade aussi l’image et la valeur des produits originaux.

Le risque est de voir le consommateur s’offrir une copie plutôt qu’un produit original, puisque la copie est « en apparence équivalent » à l’original et peut coûter 10 fois moins cher. Les consommateurs sont parfaitement avertis qu’il s’agit d’une copie, contrairement aux contrefaçons qui se font passer pour des originaux, mais la copie remplit sa fonction sociale dans la mesure où l’acheteur peut montrer qu’il détient lui aussi un produit de marque. Il faut parfois vraiment vérifier dans le détail pour voir la différence. Ainsi disponible pour un plus grand nombre d’acheteurs, le produit original perd nécessairement de sa valeur.